DROMAIN Julia, Augustine, ép. DELAMOTTE

Par Frédéric Stévenot

Née le 29 janvier 1903 à Agnicourt-et-Séchelles (Aisne), morte en déportation le 13 février 1945 à Ravensbrück (Allemagne)

Fille légitime de Paul Jules, domestique âgé de vingt-six ans, et de son épouse, Adolphien Devincourt, âgée de vingt-cinq ans, domiciliés à Agnicourt, Julia Dromain se maria à Montcornet (Aisne) le 2 octobre 1920 avec Ernest Adolphe Delamotte. Le couple eut deux fils et une fille : Sylvaine, Marcel et Christian Delamotte.

D’après l’AERI 80, « Elle ouvre, à partir de 1942, une épicerie plus pour couvrir les activités clandestines de son mari et de ses deux fils Marcel et Christian que pour faire du commerce. Elle participe ainsi au ravitaillement de résistants isolés. Les dépendances de cette épicerie servent aussi à héberger des requis et des résistants et à camoufler des armes volées aux Allemands.
Dénoncée, elle est arrêtée à Villers-Bretonneux le 8 mai 1944, emprisonnée à la citadelle d’Amiens puis transférée au camp de Romainville. Le 1er juin 1944, elle fait partie du convoi de 59 femmes à destination de Sarrebruck. Le 19 juin 1944, Julia est déportée au camp de Ravensbrück où elle décède, épuisée, le 21 janvier 1945 ».

De fait, Julia Delamotte (matr. 42231) fut déporté par le convoi (I.223) parti le 1er juin 1944 de Paris pour le KL de Ravensbrück.

Julia Dromain obtint la médaille de la Résistance à titre posthume par décret du 31 déc. 1959 (JO du 7 janvier 1960) et fut homologuée DIR (GR 16 P 192793). L’arrêté du secrétaire d’État aux Anciens Combattants, en date du 28 janvier 1988, autorise l’apposition de la mention « Mort en déportation » sur les actes de décès (JO du 10 mars 1988, p. 3201).
Son nom figure sur les monuments commémoratifs de Villers-Bretonneux.

Il est possible qu’un lien de parenté existe entre Julia Dromain et Odette Dromain, épouse Maujean, née à Tavaux en 1914, massacrée le 30 septembre 1944.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article205689, notice DROMAIN Julia, Augustine, ép. DELAMOTTE par Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 10 août 2018, dernière modification le 13 août 2018.

Par Frédéric Stévenot

SOURCES. SHD, dossiers adm. résistants. Liste des médaillés de la Résistance à titre posthume (ap. 1948). — DVD-Rom, La Résistance dans la Somme, Fondation pour la Résistance-AERI 80, 2018. — Sites Internet : Morts dans les camps ; Mémorial GenWebFDM. — État civil d’Agnicourt, 5Mi1738 (acte n° 5).

ICONOGRAPHIE : AERI 80

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément