AUFFRAY

Fin 1835, coiffés à la Jeune France, porteurs de longues moustaches, Auffray et Guitter avaient poursuivis des militaires de leurs lazzis. Guitter écopa de 30 jours de prison et Auffray de 50 francs d’amende.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article205690, notice AUFFRAY, version mise en ligne le 10 août 2018, dernière modification le 10 août 2018.

SOURCE : Gazette des Tribunaux, 30 décembre 1835, pp. 203-2048

Version imprimable Signaler un complément