COUZIGOU Oreste

Par Alain Prigent, Serge Tilly

Né le 20 juin 1926 à Tonquédec (Côtes-du-Nord, Côtes d’Armor) ; tué le 8 août 1944 par l’explosion d’une grenade à Pommerit-le-Vicomte (Côtes-du-Nord, Côtes d’Armor) ; célibataire ; étudiant ; AS – FFI, maquis de Coat-Mallouen, 1ère Compagnie.

Fils de Marcel Couzigou et de Yvonne Menai, demeurait à Perros-Guirec (Côtes-du-Nord ; Côtes d’Armor).
Le 8 août 1944, depuis quelques plusieurs jours le secteur de Guingamp est libéré, un groupe de FFI de cette ville fut à la recherche de militaires allemands en fuite. De passage au Château-du-Bois en Pommerit-le-Vicomte, la veille un dépôt de munitions allemand sauta, un jeune FFI voulut expliquer le fonctionnement d’une grenade, au cours d’une mauvaise manipulation la grenade explosa tuant sept personnes dont Oreste Couzigou mais également Eugène Berthelot, Yvonne Corvaisier, Guy Morice, Denise Richard, Louis Le Tynevez, et Marie-Antoinnette Morice et en blessant deux autres.
Oreste Couzigou avait 18 ans, son nom figure sur La stèle du maquis de Coat-Mallouen, l’Etang-Neuf en Saint-Connan, sur La plaque de l’école normale des instituteurs à Saint-Nrieuc et sur Le monument du collège Anatole Le Braz à Saint-Brieuc, il fut inhumé au cimetière de Perros-Guirec.
.
Site des Lieux de Mémoire du Comité pour l’Étude de la Résistance Populaire dans les Côtes-du-Nord

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article205707, notice COUZIGOU Oreste par Alain Prigent, Serge Tilly, version mise en ligne le 11 août 2018, dernière modification le 3 septembre 2018.

Par Alain Prigent, Serge Tilly

SOURCES : Arch. Dép. Côtes d’Armor, 2W236. – Alain Prigent et Serge Tilly, L’occupation allemande dans les Côtes-du-Nord (1940-1944), Les Lieux de Mémoire, Cahiers de la Résistance Populaire dans les Côtes-du-Nord, n°10 (2004) et n°11 (2005).

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément