MICHEL Ludovic

Par Alain Prigent, Serge Tilly

Né le 24 juillet 1903 à Bourseul (Côtes-du-Nord, Côtes d’Armor) ; tué par un tir d’obus le 5 août 1944 à Saint-Père (Ille-et-Vilaine) ; ouvrier agricole ; civil.

Fils de François Michel et de Julienne Trohiard, épousa Rosalie Moy, demeurait à Trigavou (Côtes-du-Nord ; Côtes d’Armor).
Il travaillait à à Saint-Père (Ille-et-Vilaine) à quelques kilomètres de son domicile, l’autre côté de la rivière La Rance à l’arrachage des pommes de terre. Cette zone n’étant pas tout à fait libérée, des échanges de tirs se succédant entre les militaires américains et les militaires allemands.
Le 5 août 1944, il fut tué sur le coup par un tir d’obus à Saint-Père.
Marié, père de trois enfants, il avait 41 ans.
.
Site des Lieux de Mémoire du Comité pour l’Étude de la Résistance Populaire dans les Côtes-du-Nord

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article205718, notice MICHEL Ludovic par Alain Prigent, Serge Tilly, version mise en ligne le 11 août 2018, dernière modification le 5 septembre 2018.

Par Alain Prigent, Serge Tilly

SOURCES : Arch. Dép. Côtes d’Armor, 2W238. – Alain Prigent et Serge Tilly, L’occupation allemande dans les Côtes-du-Nord (1940-1944), Les Lieux de Mémoire, Cahiers de la Résistance Populaire dans les Côtes-du-Nord, n°10 (2004) et n°11 (2005).

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément