PRADEAU Daniel, Charles, Arsène

Par Claude Delasselle

Né le 16 février 1924 à Seurre (Côte-d’Or), disparu le 17 juillet 1944 à Sauvigny-le-Bois (Yonne).

Stèle de Sauvigny-le-Bois
Stèle de Sauvigny-le-Bois

Nous ne savons pas si Daniel Pradeau faisait partie d’un maquis et nous ne connaissons pas les circonstances précises de sa disparition. Il a été arrêté par les Allemands le 17 juillet 1944, près de Sauvigny-le-Bois, village situé à environ 4 km au nord-est d’Avallon, et il a disparu, probablement exécuté dans la région en même temps que Jean Coutard*.
Il a obtenu la mention « Mort pour la France ».
Son nom figure sur une stèle édifiée sur le territoire de la commune de Sauvigny-le-Bois, sur la route D 86 en direction de Provency, au lieu-dit La Croix-Pichien, ainsi que sur le monument des déportés et fusillés de l’Yonne à Auxerre.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article205738, notice PRADEAU Daniel, Charles, Arsène par Claude Delasselle, version mise en ligne le 12 août 2018, dernière modification le 12 août 2018.

Par Claude Delasselle

Stèle de Sauvigny-le-Bois
Stèle de Sauvigny-le-Bois

SOURCES : AVCC Caen 21P 135278. — SHD GR 16P 489663. — Mémorial GenWeb.

Version imprimable Signaler un complément