GUINTRAND Dantès

Par Louis Botella

Cheminot ; syndicaliste CGTU puis CGT du Gard.

Au cours des années 1926 et 1927 au moins, Dantès Guintrand était le secrétaire du secteur de propagande de Nîmes de la Fédération unitaire [CGTU] des cheminots.

En mars 1927, il était secrétaire adjoint du syndicat unitaire de Nîmes. En février 1929, il fut signalé comme étant le secrétaire de la section technique des agents de train au sein de son syndicat.

Depuis février 1935, Dantès Guintrand, wagonnier, était le secrétaire de la section technique des agents de train au sein du syndicat CGT des cheminots de Nîmes et il était également membre du bureau de ce syndicat ; fonctions qu’il occupait toujours en octobre 1938. Il était alors chef de train à la gare de Nîmes Petite vitesse (PV, marchandises).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article209622, notice GUINTRAND Dantès par Louis Botella, version mise en ligne le 15 décembre 2018, dernière modification le 12 mars 2019.

Par Louis Botella

SOURCES : La Tribune des cheminots, organe de la Fédération nationale [CGTU] des travailleurs des chemins de fer, 15 septembre 1926, 15 février, 1er mars 1927, 1er février 1929. — Le Cheminot Syndicaliste, organe de l’Union de syndicats du PLM puis du Sud-est, 10 février 1935, 25 février, 10 août 1936, 10 octobre 1938 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément