BROCHE Pierre

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 5 novembre 1906 à Romainville (Seine, Seine-Saint-Denis), massacré le 24 août 1944 à Buchères (Aube) ; manouvrier ; victime civile.

Pierre Broche était le fils de Pierre et de Marie Valentine Clairiot. Il se maria avec Louise Fincrocq et exerçait le métier de manouvrier.
Le 24 août 1944, en représailles de l’attaque par la Résistance d’un side-car de l’armée allemande, les SS de la 51e brigade blindée encerclèrent le village et massacrèrent aveuglément la population, tuant hommes, femmes, enfants et bébés. 67 personnes périrent et 50 habitations furent détruites par le feu. Pierre Broche était au nombre des victimes. Il décéda à son domicile à 14 heures.
L’acte de décès fut dressé le 1er septembre 1944 sur la déclaration de Paul Baudry, 62 ans, garde champêtre à Buchères (Aube).
Il est inhumé dans le carré des victimes du 24 août 1944 au cimetière communal, à Buchères (Aube).
Il obtint la mention « Mort pour la France » transcrite sur l’acte de décès.
Son nom figure sur le mémorial des martyrs du 24 août 1944 à Buchères et sur le monument aux morts, à Saint-Julien-les-Villas (Aube).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article209883, notice BROCHE Pierre par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 25 décembre 2018, dernière modification le 22 juin 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Troyes d’hier à aujourd’hui Le massacre de Buchères.— L’Est Éclair du 23 août 2008 Buchères martyre, Aube 24 août 1944.— Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément