NGUYEN François, Chung

Par Jean-Louis Ponnavoy

Date et lieu de naissance inconnus, mort par accident (méprise) le 4 septembre 1944 à Étalante (Côte-d’Or) ; bûcheron ; résistant du maquis Tarzan et des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

François Nguyen était comme de nombreux annamites employé dans un chantier forestier à Vernot (Côte-d’Or). Il fut recruté par la Résistance après le débarquement de Normandie et entra dans la Résistance au maquis Tarzan affilié au groupe de l’IS Buckmaster puis aux Forces françaises de l’intérieur (FFI) avec le pseudonyme Chung et le matricule 41 qui correspondait en gros à l’ordre d’arrivée au maquis. Le maquis Tarzan devint le 27 juillet 1944 le groupe franc mobile n° 1.
Le 4 septembre 1944 le groupe franc reçut la mission d’aller récupérer de l’essence dans deux wagons-citernes stationnés en gare d’Is-sur-Tille après avoir neutralisé la vingtaine de soldats allemands qui les gardaient. Trois sections commandées par Jean Kieffer, alias Loup furent chargées de l’opération. Les deux cars emmenant les hommes étaient peints selon les consignes (avec croix de Lorraine sur les ailes, étoile blanche sur le toit) et drapeau tricolore tendu sur le capot afin d’être reconnus par l’aviation alliée. La mission se mit en position de protection près de la ferme de Valbertier, à Is-sur-Tille pour attendre le retour de l’employé devant fournir des renseignements sur les effectifs ennemis stationnés en ville. Malgré les précautions prises les maquisards furent mitraillés par méprise trois fois de suite par l’aviation alliée. Sur un effectif de 40 hommes il y eut 7 tués dont François Nguyen et 8 blessés graves.
Les tués furent ramenés à Étalante et inhumés dans le cimetière communal le 6 septembre.
L’acte de décès fut dressé le 6 septembre sur la déclaration du capitaine Jean commandant le groupe franc mobile n° 1 Tarzan.
Son nom figure sur le monument aux morts du groupe Tarzan, à Échalot (Côte-d’Or).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article211429, notice NGUYEN François, Chung par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 6 février 2019, dernière modification le 7 mars 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Gilles Hennequin Résistance en Côte-d’Or tome IV, page 46, Dijon 1997.— Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément