LÉVÈQUE Marie, Marcelle [épouse RATIER]

Par Dominique Tantin

Née le 29 septembre 1917 à Saint-Laurent-sur-Gorre (Haute-Vienne), massacrée le 10 juin 1944 à Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne) ; cultivatrice ; victime civile.

Marie Lévèque était la fille de Louis, cultivateur, alors âgé de 32 ans, et de son épouse Françoise Frugier, sans profession, âgée de 26 ans. Le 23 octobre 1937, à Oradour-sur-Glane, elle épousa Raymond Martial Émile François Ratier né le 8 septembre 1913 à Oradour-sur-Glane. Le couple était domicilié au village d’Orbagnac à Oradour-sur-Glane. De cette union naquit une fille prénommée Anne-Marie* le 7 septembre 1938 à Oradour-sur-Glane.
Marie Lévèque fut victime du massacre perpétré par les SS du 1er bataillon du 4e régiment Der Führer de la 2e SS-Panzerdivision Das Reich et brûlée dans l’église avec sa fille et l’ensemble des femmes et des enfants.
Elle obtint la mention « Mort pour la France » par jugement du tribunal de Rochechouart du 10 juillet 1945.
Son mari, prisonnier en Allemagne, échappa au massacre.


Voir Oradour-sur-Glane

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article215510, notice LÉVÈQUE Marie, Marcelle [épouse RATIER] par Dominique Tantin, version mise en ligne le 14 mai 2019, dernière modification le 24 juin 2019.

Par Dominique Tantin

SOURCES : Liste des victimes, Centre de la Mémoire d’Oradour-sur-Glane. — Guy Pauchou, Dr Pierre Masfrand, Oradour-sur-Glane, vision d’épouvante, Limoges, Lavauzelle, 1967, liste des victimes, pp. 138-194. — MémorialGenWeb. — Acte de naissance et de mariage, recensement de 1936 en ligne (Arch. dép. de Haute-Vienne). — Geneanet-Oradour-sur-Glane

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément