SABADEL Edouard

Par Eric Panthou

Né le 15 janvier 1914 à Saugues (Haute-Loire), massacré par les Allemands le 11 juin 1944 à Saugues, décédé le 12 juin 1944 au Puy-en-Velay ; ébéniste, réfractaire au STO ; victime civile.

Fils d’André, Emmanuel mort pour la France le 9 juillet 1915 au bois Jary en Meurthe-et-Moselle et de Marie-Antoinette Caule, Édouard Sabadel eut un frère.
Il fit ses études au Puy, espérant devenir ébéniste. Il s’installa à Saugues à l’ancienne place antique (place Limozin), son atelier se trouvant rue des Roches. Puis il fut incorporé en avril 1935 et affecté à la compagnie administrative à Aulnat (Puy-de-Dôme), libéré le 30 octobre 1936.
Édouard se maria avec Noëlie Marie Aldon le 28 décembre 1938. Ils eurent une fille née en 1940 et un fils en 1942. Enrôlé de force dans le STO, Édouard Sabadel s’évada en cours de route et rejoignit Saugues dans la clandestinité.
Le 11 juin 1944, les forces allemandes occupaient Saugues. Ils étaient à la recherche des maquisards. Édouard avait mis sa famille au village de Longeval et c’est en revenant de chercher du linge, en contrebas du pré Itier, qu’il de mit à courir, certainement pris par la peur. Les Allemands, malgré l’intervention du maire de l’époque, le docteur Gerbier, le prirent pour un maquisard et l’abattirent. Il décéda le lendemain au Puy.
La stèle de Pécham, inauguré le 14 juillet 1944 sur la commune de Saugues, honore la mémoire d’Édouard Sabadel qui fut avec Marcel Bernard de la Vachellerie, la deuxième victime, des crimes commis ici. Chaque année, une cérémonie est organisée.
Son nom figure sur le Monument aux Morts de Saugues.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article216829, notice SABADEL Edouard par Eric Panthou, version mise en ligne le 12 juin 2019, dernière modification le 13 juin 2019.

Par Eric Panthou

SOURCES : Arch. dép. du Puy-de-Dôme, 908 W 52 : civils tués à Saugues .— L’Eveil de la Haute-Loire, 21 juillet 2018 .— MémorialGenweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément