TRANCHARD Jeanne, Juliette, Alice,

Par Jacques Defortescu

Née le 6 juin 1912 à Senonches (Eure-et-Loir), morte en 1995 ; résistante, membre du Comité local de libération du Havre, conseillère municipale déléguée en 1944-1945.

AUSWEIS de Jeanne Tranchard dite Alice pendant la résistance

Fille de Paul, Jules Tranchard (boucher) et de Coste Marie-Jeanne (sans profession).
Jeanne Tranchard était sage-femme. Résistante sous le nom d’Alice au Havre, elle fut membre au titre du Front national de Libération du Comité local de libération du Havre. Conseillère municipale déléguée en 1944 et 1945, Jeanne Tranchard s’illustra particulièrement au sein de l’Union des Femmes Française dans l’aide aux familles havraises des victimes du nazisme, fusillés, résistants ou juifs déportés.
On retrouve dans ces archives des documents uniques de reversement à 110 familles de déportés et de résistants, dont la famille d’André Duroméa à qui elle versa une aide exceptionnelle de 1600 F. ; ainsi que deux discours pour les élections cantonales et générales portant sur le rôle et la place des femmes à la libération en septembre et octobre 1945.
Jeanne Tranchard représenta le F.N. aux États Généraux de la Renaissance Française qui se tirent à l’Hôtel de Ville de Rouen le 1er juillet 1945.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article217935, notice TRANCHARD Jeanne, Juliette, Alice, par Jacques Defortescu, version mise en ligne le 13 juillet 2019, dernière modification le 14 juillet 2019.

Par Jacques Defortescu

AUSWEIS de Jeanne Tranchard dite Alice pendant la résistance
États généraux de la Renaissance Française à Rouen le 1er juillet 1945

SOURCE : Archives municipales du Havre – Fonds Jeanne Tranchard - n° du versement 119Z

Version imprimable Signaler un complément