PENET Édouard, Marcel

Par Jean-Luc Marquer

Né le 11 mars 1915 à Grenoble (Isère) ; sommairement exécuté le 30 juillet 1944 à Voreppe (Isère) ; boulanger-pâtissier ; victime civile

Édouard, Marcel Penet était le fils d’Édouard, Antoine et de Marie, Pauline Roudier.
Il exerçait la profession de boulanger-pâtissier à Apprieu (Isère) où il habitait.
Il avait épousé Henriette, Louise Arnaud.

Le matin du 30 juillet 1944, il décida de partir à bicyclette chez ses parents qui demeuraient au Fontanil-Cornillon (Isère). Il était accompagné de Gaston Royer, habitant également Apprieu, et ils empruntèrent la route nationale 75.
En arrivant au carrefour de la Poste à Voreppe (Isère), ils furent arrêtés par un important groupe de soldats allemands immobilisé par une embuscade de la Résistance..
Les Allemands, qui transféraient des prisonniers vers Lyon, engagèrent alors une opération de répression, pendant cinq hommes et mettant le feu à plusieurs maisons.
Sans autre mobile que leur présence malencontreuse, Édouard Penet et Gaston Royer furent abattus et sauvagement défigurés.
Leurs corps furent trouvés dans un champ en bordure de la route et les victimes furent identifiées le 1er août 1944 par leurs épouses.

Édouard Penet obtint la mention "Mort pour la France"

Son nom figure sur le monument aux morts du Fontanil-Cornillon et sur la stèle érigée sur les lieux du massacre, avenue des Martyrs à Voreppe.

Voir : Voreppe

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article219417, notice PENET Édouard, Marcel par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 19 octobre 2019, dernière modification le 22 octobre 2019.

Par Jean-Luc Marquer

Sources : Arch. dép. Rhône, Mémorial de l’Oppression : 3808W 415, 429 et 679
— Mémorial GenWeb — Etat civil

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément