GIRARD Marcel, Alphonse, Marius

Par Jean-Luc Marquer

Né le 7 août 1916 à Corrençon, aujourd’hui Corrençon-en-Vercors (Isère) ; sommairement exécuté le 6 août 1944 à Corrençon ; homologué Forces françaises de l’Intérieur, soldat du 6ème bataillon de chasseurs alpins

Marcel, Alphonse, Marius Girard était le fils de Alfred, Marius, Alphonse, cultivateur, veuf d’Alphonsine, Aurélie Ravix, domicilié à Corrençon.
Il était célibataire et résidait à Corrençon.

Il entra dans la Résistance et signa un engagement au 6ème bataillon de chasseurs alpins reconstitué sur le plateau du Vercors. Il faisait partie du maquis des Écouges.

D’après le témoignage de son père, Marcel Girard était revenu à Corrençon pour se faire recenser. C’est à cette occasion que, le 22 juillet 1944, il fut fait prisonnier,
et conduit au lieu-dit " La Croix-du-Liorain " où il fut sommairement exécuté par fusillade en même temps qu’André Gauthier.

Il obtint la mention " Mort pour la France " et fut homologué Forces françaises de l’Intérieur.
Son nom figure sur le monument aux morts de Corrençon et sur la stèle érigée sur le lieu du massacre à la Croix-du-Liorain.

Voir Corrençon

Notice provisoire

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article219801, notice GIRARD Marcel, Alphonse, Marius par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 26 octobre 2019, dernière modification le 26 octobre 2019.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : Arch. dép. Rhône, Mémorial de l’Oppression : 3808W 406 — SHD Vincennes GR 16 P 257430 ( à consulter) — AVCC Caen AC 21 P 195056 (à consulter) — Mémorial GenWeb — Mémoire des hommes — État civil

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément