MITRÉCÉ Jules-Édouard

Par Jean-Yves Guengant

Né le 29 avril 1812 à Brest (Finistère), mort le 3 mai 1841, à Landerneau (Finistère) ; percepteur à Landerneau (Finistère), l’un premiers partisans de Charles Fourier en Finistère.

Jules-Édouard Mitrécé était originaire de Brest. Ses parents, issus du monde militaire et artisanal, se sont mariés jeunes. On peut penser que la famille disposait d’une certaine aisance. Il épousa en avril 1836, Reine Muller, âgée de quinze ans.
En 1833, il était l’un des premiers phalanstériens brestois, abonné au journal de Charles Fourier, Le Phalanstère. Son frère Isidore, Pierre, Charles (2 mars 1810, Brest – 1 juin 1890, Le Relecq-Kerhuon, Finistère), militaire, était également phalanstérien. Il finira avec le grade de général de brigade.
Jules-Édouard entra dans l’administration fiscale, et après plusieurs emplois devient en 1839 percepteur des contributions directes de l’arrondissement de Brest. En 1840, il occupait le poste de percepteur dans la région de Landerneau (Finistère). Il tomba malade et décéda le 3 mai 1841 dans cette ville.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article222063, notice MITRÉCÉ Jules-Édouard par Jean-Yves Guengant, version mise en ligne le 15 janvier 2020, dernière modification le 16 janvier 2020.

Par Jean-Yves Guengant

SOURCES : Archives nationales, fonds Fourier et Considerant. Archives du Finistère, base RECIF du Centre généalogique du Finistère.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément