BOURGEONNIER Honoré, Vincent

Ouvrier charpentier à l’Arsenal de Toulon (Var), Henri Bourgeonnier fut considéré, dans un rapport de police, comme un des « meneurs » principaux de la grande grève de 1845. Furent également compromis dans cette grève : Abeille*, Coste Bernard*., Dabe*, Daumas*, Decugis*, Duprat Joseph*, Faya*, Funel Toussaint*, Giraud*, Lambi*, Longomazino*, Martin*, Melinet*, Pons*, Quevreux*, Roubin*, Venel*. Voir, pour la grève de 1838, Florentin Louis*, pour celle des charbonniers en 1856, Peloux Pierre*.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article27351, notice BOURGEONNIER Honoré, Vincent , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Marine, Toulon, 2 A 2/2.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément