MARLE Jérôme, Olivier

Né le 16 octobre 1831 à Mâcon (Saône-et-Loire), mort le 28 avril 1873 à Constantine (Algérie). Ouvrier typographe, condamné en 1851, déporté en Algérie, imprimeur à Constantine.

Fils de Charles Louis Marle dit Marle Aîné, alors instituteur à Mâcon, et frère de Louis Charles Marle, il travailla chez son père, imprimeur à Lyon, puis vint demeurer avec ce dernier à Paris, rue de la Lune, vers juin 1846.
Il travailla avec son frère à l’impression de La Voix nouvelle. Gardes nationaux, Jérôme Marle et son père ne parurent à aucune prise d’armes. En juin, Jérôme Marle fut arrêté, le 24, porteur d’un pistolet chargé, de cartouches, d’une affiche du club des Droits de l’Homme signée Barbès et d’une carte du club de l’Union fraternelle. Bien qu’aucun fait d’insurrection ne pût être retenu contre lui, il fut transporté et ne revint, gracié, qu’en février 1850. Il travailla alors à l’impression de La Voix du Proscrit.
Il est à nouveau arrêté en mai 1851 et condamné à deux ans de prison, et à la transportation (Algérie plus).
Louis Charles Marle, également condamné à la même peine, et Jérôme furent libérés du pénitencier en 1857. Ils s’installèrent à Constantine où ils travaillent comme typographes pour l’Imprimerie administrative M. Martin. En 1859, Martin céda son imprimerie aux deux frères, qui fondèrent alors le journal l’Indépendant : l’écho de Constantine (n°1, 11 mai 1859). Jérôme Marle s’occupa surtout de la partie impression.
Jérôme Marle a épousé Adélaïde Esparseille en 1864. Son fils, Charles, fut également imprimeur, ainsi que son neveu, Emile.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article34536, notice MARLE Jérôme, Olivier , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 11 novembre 2015.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, A 9075. - Arch. Dép. Saône-et-Loire État civil 5 E 270/121 [en ligne]. – Arch. Nat. d’Outre Mer Etat-civil en ligne. - Inculpés de l’insurrection de Juin 1848, Centre Georges Chevrier [en ligne]. - Louis Marle. De la Bourgogne à la bataille d’Alger. La Pensée universelle-Louis Marle, 1973.

Version imprimable Signaler un complément