EISEMBARTH Maurice

Par Jean-Pierre Bonnet

Cheminot (mécanicien de route) aux Batignolles ; secrétaire régional de l’Union Ouest de la FGAAC (1949-1958), membre du bureau fédéral.

Mécanicien de route aux Batignolles à Paris, Maurice Eisembarth fit partie du groupe d’agents de conduite de la région Ouest qui joua un rôle déterminant à l’époque de la scission. Il participa à la réunion de décembre 1947 qui donna l’impulsion décisive à la reconstruction d’une Fédération autonome des mécaniciens et chauffeurs.

Maurice Eisembarth fut élu secrétaire régional de l’Union Ouest en 1949 et conserva cette fonction jusqu’en 1958. Il siégeait à ce titre au bureau fédéral de la Fédération générale autonome des agents de conduite (FGAAC) à partir de septembre 1950.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article3590, notice EISEMBARTH Maurice par Jean-Pierre Bonnet, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 7 mars 2009.

Par Jean-Pierre Bonnet

SOURCES : Le Bulletin de Traction, 1949-1957. — Comptes rendus des congrès fédéraux. — Georges Ribeill, « Autour des grèves de 1947, les scissions de l’après-guerre au sein de la Fédération CGT (CAS, FO, FAC, FgMC) », Revue d’histoire des chemins de fer, n° 3, Mouvement social et syndicalisme cheminot, automne 1990, p. 95-113. — Notes de Georges Ribeill.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément