FABULET Édouard

Par Robert Balland

Né le 27 mars 1871 à Sotteville-lès-Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), mort le 19 février 1951 à Mantes-la-Jolie (Seine-et-Oise, Yvelines) ; militant socialiste et coopérateur de Seine-et-Oise [Yvelines].

Édouard Fabulet était entré aux chemins de fer de l’Ouest. Devenu conducteur en 1900, il était déjà un militant actif de la Fédération des mécaniciens et chauffeurs puis des cheminots. Élu membre du conseil d’administration de la coopérative « La Solidarité mantaise » en 1905, il adhéra ensuite au Parti socialiste en 1911. Sa carrière municipale commença à Gassicourt où il fut élu comme conseiller le 30 novembre 1919, puis choisi comme maire de juillet 1921 à avril 1930, c’est-à-dire jusqu’au rattachement à Mantes. Candidat aux élections pour le conseil général dans le canton de Mantes-sur-Seine en octobre 1931, adjoint de Mantes-Gassicourt de 1930 à 1932, il démissionna avec quatre de ses collègues pour protester contre la façon dont s’était opéré le rattachement. Il fut candidat aux élections cantonales d’octobre 1934.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article3680, notice FABULET Édouard par Robert Balland, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 25 novembre 2008.

Par Robert Balland

SOURCES : Le Travailleur de Seine-et-Oise, 18 octobre 1931, 29 septembre 1934. — Renseignements communiqués par la mairie de Mantes-la-Jolie, 17 janvier 1986.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément