VAINQUE Camille [VAINQUE Antoine, Auguste, Camille]

Né à Meyssac (Corrèze) le 7 novembre 1815. Célibataire, huissier à Meyssac. « Propagateur des plus ardents des idées socialistes ; exalté et reconnu homme très dangereux », il fut condamné, par la Commission mixte de la Corrèze, à cinq ans de surveillance. Malgré l’avis contraire du tribunal de Brive, l’administration le révoqua de sa charge.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article38501, notice VAINQUE Camille [VAINQUE Antoine, Auguste, Camille], version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Corrèze, série E ; série M. — Breillout, La Révolution de 1848 en Corrèze, p. 145. — Note de G. Beaubatie.

Version imprimable Signaler un complément