ZACHARIE François

Né le 22 décembre 1804 à Rive-de-Gier (Loire) ; employé à Paris ; républicain.

Après avoir été à Paris douze ans teneur de livres à l’Entrepôt, il fut, en 1848, attaché au cabinet de Caussidière, puis employé au cours Deville, professeur particulier de médecine et frère du représentant du peuple. En 1851, il s’occupait du placement de vins quand, le 3 septembre, il fut arrêté dans l’affaire dite du « complot allemand » ou du complot « franco-allemand », mais on le relâcha le 8 octobre. Arrêté le 12 décembre, comme s’occupant habituellement d’intrigues politiques, il fut libéré ; mais, repris en février 1852, il fut transporté (« Algérie moins »). Voir Eugène Godard*, Jean-Baptiste Ruin*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article39005, notice ZACHARIE François , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 28 août 2010.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, B 423.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément