JACOTIN René

Par Étienne Kagan, Jean Maitron

Né le 19 décembre 1882 à Bavilliers (Territoire de Belfort), mort le 18 février 1976 à Nancy (Meurthe-et-Moselle) ; cheminot ; syndicaliste CGT de Meurthe-et-Moselle.

René Jacotin qui, de 1919 à 1923, avait été secrétaire de l’Union départementale CGT de la Haute-Marne, passa alors sous-chef de gare de 2e classe à Nancy. Domicilié à Laxou, localité voisine de cette ville, il était en 1925 secrétaire adjoint du syndicat des cheminots CGT de Nancy affilié à la CGT et dont Paul Louis était le secrétaire ; il en devint, en avril 1926, secrétaire général et fut assisté dans ses fonctions de Pierre Seur, secrétaire adjoint ; de Paul Louis, secrétaire technique à la traction ; de Maurice Vinot, secrétaire technique, section trains ; de Charles Antoine, secrétaire administratif ; de Paul Roger, secrétaire technique, exploitation ; de Louis Hubert, trésorier général, et de Maurice Naudin, trésorier adjoint. Le syndicat comptait environ 700 adhérents ; La Tribune des cheminots qu’éditait la CGT en était l’organe.

Trésorier de l’UD, il conserva cette fonction jusqu’en 1939. Délégué au congrès confédéral de Toulouse, mars 1936, il fut élu secrétaire administratif semi-permanent du syndicat des cheminots de Nancy le 24 mai 1938.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article5088, notice JACOTIN René par Étienne Kagan, Jean Maitron, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 28 novembre 2008.

Par Étienne Kagan, Jean Maitron

SOURCES : Arch. Nat. F7/13672, rapport du 12 juin 1925 et 1926. — Le Réveil ouvrier, 1925-1939. — La CGT et le mouvement syndical, 1925, p. 535. — État civil de Bavilliers.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément