LOYAL René, Constant

Né le 3 septembre 1897 à Dannevoux (Meuse), mort le 3 août 1983 à Verdun (Meuse) ; cheminot à Verdun ; syndicaliste ; socialiste SFIO ; conseiller municipal de Thierville (Meuse).

Fils d’un cantonnier, René Loyal était entré comme facteur enregistrant à la Compagnie de l’Est après la Première Guerre mondiale. Membre actif du syndicat CGT des cheminots de Verdun, il fut élu en 1925 conseiller municipal socialiste de la commune voisine de Thierville et réélu en 1929.

Collaborateur occasionnel de l’Éveil de la Meuse, organe de la Fédération SFIO de la Meuse, il fut candidat aux élections législatives d’avril 1928 à Montmédy, ainsi qu’en mars 1934 lors d’une élection partielle à Verdun.

Au cours des années 1930 et 1931, il était membre de la commission exécutive de l’Union des syndicats confédérés de cheminots de l’Est.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article6151, notice LOYAL René, Constant, version mise en ligne le 11 août 2018, dernière modification le 11 août 2018.

SOURCES : L’Éveil de la Meuse, 1930-1934. — Le Cheminot de l’Est, organe de l’Union des syndicats confédérés de l’Est, puis de l’Union des syndicats CGT de l’Est, avril 1930, décembre 1931 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots). — Notes de Louis Botella. — État civil.

Version imprimable Signaler un complément