MEZERAY Maurice

Par Jean-Pierre Bonnet

Né le 8 janvier 1904 ; chef de train ; syndicaliste CGT.

Entré au chemin de fer le 10 août 1927, Maurice Mezeray exerçait à Amiens-Longueau (Somme). Dès cette époque, il était un militant actif de la CGTU et fut plusieurs fois sanctionné pour ses activités syndicales, en particulier en décembre 1935.
Lié à la Résistance, il fut révoqué le 22 novembre 1941 pour vol de matériel appartenant à l’armée allemande. Réintégré le 6 avril 1945, Maurice Mezeray reprit son poste à Amiens-Longueau en qualité de chef de train. À la suite des grèves de l’automne 1947, il fut révoqué, puis réintégré. En février 1950, il participa activement au mouvement contre l’acheminement du matériel militaire destiné à l’Indochine, ce qui lui valut une condamnation à huit jours de prison avec sursis pour entrave au service public.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article6690, notice MEZERAY Maurice par Jean-Pierre Bonnet, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 13 décembre 2011.

Par Jean-Pierre Bonnet

SOURCE : Arch. Fédération CGT des cheminots.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément