OBSER Lucien

Par Fernand Brem

Né le 2 mars 1913 à Dorlisheim (Basse-Alsace, Alsace-Lorraine annexée), mort le 13 avril 1977 ; employé de banque, puis secrétaire de député-maire, puis cheminot ; secrétaire administratif de l’Union des syndicats chrétiens de cheminots d’Alsace et de Lorraine (au moins de 1953 à 1959), vice-président (1961) puis président de l’USCCAL-CFTC, président de la Fédération nationale des cheminots CFTC.

Lucien Obser naquit dans une famille catholique de trois enfants. Son père, Aloyse Obser, était contremaître modeleur aux usines d’automobiles Bugatti dans la ville voisine de Molsheim (Basse-Alsace), sa mère sans profession. En 1927, il commença un apprentissage d’employé de banque. Adhérent du syndicat indépendant (chrétien) comme son père, il fut durant plusieurs années secrétaire d’Henri Meck, député-maire de Molsheim et secrétaire général de la Fédération des syndicats CFTC d’Alsace et de Lorraine. En 1936, il fut embauché aux chemins de fer d’Alsace et de Lorraine. Il se maria en août 1939 avec Louise Fruhauf. De cette union naquit une fille.

Au lendemain de la guerre, Lucien Obser commença à assumer des responsabilités syndicales à l’Union des syndicats chrétiens de cheminots d’Alsace et de Lorraine (USCCAL) et à l’Union locale CFTC de Molsheim et environs, dont il fut le président. Au moins de 1953 à 1959, permanent à Strasbourg, il fut secrétaire administratif de l’USCAL et en 1961, il fut élu (ou réélu ?) vice-président de l’Union. En 1964, après le congrès d’Issy-les-Moulineaux, il fut hostile à la déconfessionnalisation, comme son ami Henri Meck et comme le président de l’Union, Albert Schmitt. Lors du congrès fédéral de janvier 1965, il fut élu au bureau national des cheminots CFDT le 14 février 1965, puis en démissionna le 29 janvier 1965. Le 11 février 1965, il joua un rôle important dans l’adhésion de l’USCCAL à la CFTC maintenue. Il en fut le secrétaire général, puis le président régional. Il fut le directeur de son organe, la Revue des cheminots de 1966 à 1973. Il fut président de la Fédération nationale des cheminots CFTC. Il fut aussi chef du secteur de Molsheim de l’association sportive catholique Avant-Garde du Rhin de basket de 1945 à 1963 et vice-président de l’Association des retraités et pensionnés d’Alsace et de Lorraine (AREPAL-CFTC).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article7136, notice OBSER Lucien par Fernand Brem, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 19 septembre 2017.

Par Fernand Brem

SOURCES : Arch. Dép. Bas-Rhin, 544 D 11 et 149. — Nouvel Alsacien, 15 et 20 avril 1977. — Claude Lorentz, La presse alsacienne du XXe siècle. Répertoire des journaux depuis 1918, BNU, Strasbourg, 1997. — Informations fournies par Armand Obser, 28 juin 2002, et par Mme Ziegelmeyer, 4 août 2002.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément