LABADIE Simonne

Par Jean-Pierre Besse, Claude Pennetier

Née le 28 février 1923 à Paris (XIIIe arr.), morte en déportation le 16 mars 1945 à Ravensbrück (Allemagne) ; coiffeuse ; militante communiste de Créteil (Seine, Val-de-Marne).

Simone Labadie dite Jacqueline.
Simone Labadie dite Jacqueline.
Préfecture de Police, BS2, tous droits réservés.

Fille d’un coiffeur, sœur de Raymond Labadie, Simonne Labadie, domiciliée rue du Port à Créteil, fut militante de l’Union des femmes contre la guerre et le fascisme et, en 1936, des Jeunes filles de France.

En janvier 1943, l’arrestation de Roger Linet et le démantèlement de la direction parisienne entraîna son arrestation, celle de son frère, puis sa déportation. Elle fut déportée le 26 juillet 1943 au départ de la gare de l’Est vers Sarrebruck puis transférée le 30 juillet à Ravenbrück où elle mourut le 16 mars 1945.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article73608, notice LABADIE Simonne par Jean-Pierre Besse, Claude Pennetier, version mise en ligne le 27 août 2009, dernière modification le 12 octobre 2010.

Par Jean-Pierre Besse, Claude Pennetier

Simone Labadie dite Jacqueline.
Simone Labadie dite Jacqueline.
Préfecture de Police, BS2, tous droits réservés.
Simone Labadie dite Jacqueline.
Simone Labadie dite Jacqueline.
Préfecture de Police, BS2, tous droits réservés.

SOURCES : Arch. PPo, activités communistes pendant l’Occupation, carton 3. — La Fondation pour la mémoire de la déportation, Le livre mémorial..., op.cit..— Etat civil.

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément