Né le 12 octobre 1890 à Arlecdon, Cumberland (aujourd’hui Cumbria) ; mort le 23 août 1960 à Workington, Cumbria ; syndicaliste et socialiste.

« Jack » Adams a consacré presque toute sa vie à l’action locale. Issu d’une famille de treize enfants, fils de mineur, il entre à son tour à la mine, mais émigre bientôt, en 1909, en Nouvelle-Zélande. Quatre ans après, il est de retour dans son coron. Désormais, il va déployer une double activité de syndicaliste et d’administrateur local.
Socialiste, trade-unioniste, membre de multiples comités pour le Cumberland, Adams accepte le poste de secrétaire du Cumberland Development Council lorsqu’en 1935 le Cumberland ouest est déclaré « zone spéciale » (le but de ce nouveau comité étant la relance économique d’une région jusque-là entièrement tributaire de la houille et du fer).
Anobli en 1949, Adams prend le titre de baron Adams of Ennerdale. De 1950 à 1954, il fait partie du conseil d’administration de l’Office national du Charbon (National Coal Board).

BIBLIOGRAPHIE : Times, 5 et 7 septembre 1960. — Joyce Bellamy, John Saville (éd.), Dictionary of Labour Biography, t. 1, 1972.

Version imprimable de cet article Version imprimable