Né le 2 avril 1863 à Halbeath, East Flfe ; mort le 23 février 1936 à Dunfermline, Fife ; mineur, syndicaliste et député travailliste.

Fils d’un mineur du Fifeshire, William Adamson entre dès l’âge de onze ans à la mine où il travaillera pendant vingt-sept ans. En 1902, il est nommé secrétaire adjoint du syndicat des Mineurs pour la région (Fife, Kinross and Clackmannan Miners’ Association), poste qu’il occupe jusqu’à la mort de John Weir* en 1908. Il devient alors secrétaire général. C’est lui qui a représenté les mineurs écossais au bureau exécutif du syndicat national des Mineurs en 1911, 1922 et 1933. À la fin des années 1920, il travaille à briser le pouvoir croissant du parti communiste et de ses alliés de gauche au sein des organisations écossaises de mineurs. En 1927, Adamson fomente une scission et c’est son syndicat qui est reconnu par le bureau exécutif écossais tandis que l’association des mineurs du Fifeshire (Fife Miners’ Union), dominée par les communistes et leurs alliés est désaffiliée. En riposte, les éléments de gauche fondent une nouvelle organisation écossaise pour les travailleurs de la mine (United Mineworkers of Scotland), mais celle-ci ne remporte guère de succès et doit rejoindre l’organisation majoritaire des mineurs écossais pour fusionner avec elle au milieu des années 1930. Le récit détaillé de cette histoire se trouve dans le livre de Page Arnot*, Les mineurs écossais (Scottish Miners).
Élu à la Chambre des Communes en décembre 1910 pour représenter la circonscription de Fife Ouest, il demeure député jusqu’en 1931. En 1917, il est élu président du groupe parlementaire travailliste, poste qu’il n’abandonnera qu’en 1921 pour cause de maladie. Guéri, il reprend sa place parmi les dirigeants de l’opposition aux Communes. Dans les deux gouvernements travaillistes de 1924 et de 1929-1931, il exerce les fonctions de Secrétaire d’état pour l’Écosse. Aux élections de 1931, il perd son siège qui passe à un conservateur. Il échoue à nouveau aux élections de 1935, mais cette fois il est battu par un communiste, William Gallacher*. Il s’était marié en 1897.

BIBLIOGRAPHIE : The Scottish Socialists : a gallery of contemporary portraits, Londres, 1931. — R. Page Arnot, The Miners, 1889-1910, Londres, 1949. — The Miners : Years of Struggle, Londres, 1953. — The Miners in Crisis and War, Londres, 1961. — The Scottish Miners, Londres, 1955.

Version imprimable de cet article Version imprimable