Né le 29 janvier 1851 à Sainte-Hélène ; mort le 26 juillet 1896 à New Basford, Nottingham ; mineur et syndicaliste.

Bailey est né à Sainte-Hélène, où son père faisait partie de la garnison. La famille rentre en Angleterre en 1857 et à l’âge de neuf ans, le jeune William est placé dans une ferme. Lorsque la famille déménage à nouveau, pour le Yorkshire cette fois, il entre à la mine. Bailey travaille alors pour la plus grande partie de sa vie aux mines du Nottinghamshire. En janvier 1887, il est nommé secrétaire des mineurs du comté. Il participe à la séance de fondation de la Fédération des Mineurs de Grande-Bretagne (Miners’ Federation of Great Britain) en 1889. Dorénavant et jusqu’à sa mort (à l’exception d’une année, en 1895), il fait partie du comité exécutif.
Bailey est partisan de la loi de huit heures. Il est actif au Labour Electoral Committee. Représentant des mineurs du Nottinghamshire à la conférence Rosebery de 1893, il fait partie de l’organisme de conciliation (Conciliation Board) créé à cette occasion.
Prédicateur méthodiste, Bailey est aussi conseiller municipal libéral. Il a toujours déployé une grande activité dans le domaine des réformes sociales.

BIBLIOGRAPHIE : A.R. Griffin, The Miners of Nottinghamshire : 1881-1914, Nottingham, 1956. — J.E. Williams, The Derbyshire Miners, Londres, 1962. — J. Bellamy et J. Saville (éd.), Dictionary of Labour Biography, t. II.

Version imprimable de cet article Version imprimable