BASTARD Jean-Baptiste

Par Louis Botella

Petit commerçant ou ouvrier chapelier ; syndicaliste CGT et mutualiste des Bouches-du-Rhône.

Petit commerçant (archives nationales) ou ouvrier chapelier selon les archives départementales, Jean-Baptiste Bastard était secrétaire général, d’avril 1899 à juin 1910, de la Bourse du Travail d’Aix-en-Provence, fondée en mars 1896 et adhérente de la CGT.

Il était dit radical socialiste. Autres dirigeants de la Bourse : François Berne et Clément Mey.
Selon deux autres sources, Jean-Baptiste Bastard était, en juillet 1899, secrétaire général de l’Union des chambres syndicales ouvrières (UCSO) et de la Bourse du travail d’Aix-en-Provence.

En janvier 1902, il siégeait toujours au conseil d’administration de l’UCSO et de la Bourse du travail. En juillet de l’année suivante, il fut signalé comme étant le secrétaire de la Sté du Sou-des-vieux (caisse mutualiste pour venir en aide aux vieux travailleurs). Il assumait alors également la fonction de gérant de l’organe syndical La Fédération aixoise.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article77350, notice BASTARD Jean-Baptiste par Louis Botella, version mise en ligne le 18 mai 2018, dernière modification le 18 mai 2018.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Nat., F7/13567. — Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, 10 M 191. — La Fédération aixoise, organe officiel de l’Union des chambres syndicales ouvrières (UCSO) d’Aix-en-Provence, juillet, octobre 1899, janvier 1902, juillet 1903 (BNF Gallica). ---- Encyclopédie du Mouvement syndicaliste, Paris, 1912.

Version imprimable Signaler un complément