QUÉANT Gustave, Antoine

Né le 22 novembre 1897 à Reims (Marne), mort le 19 juin 1965 à Fressain (Nord) ; syndicaliste cheminot CGT du Nord.

Verrier, Gustave Quéant, employé à la Compagnie du Nord, mena pour les cheminots confédérés de Douai (Nord) les négociations avec les unitaires, en vue de l’unité syndicale. Il fut élu secrétaire adjoint du syndicat unifié en 1935, fonction qu’il conserva jusqu’en 1939.

Lors du congrès confédéral de la CGT de 1933, il représenta son syndicat ainsi que celui de Roye (Somme).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article7824, notice QUÉANT Gustave, Antoine, version mise en ligne le 23 juin 2016, dernière modification le 23 juin 2016.

SOURCES : J. Fontaine, MM, Lille III, 1974, op. cit. — La Voix du peuple, organe officiel mensuel de la CGT, (BNF, Gallica). — Compte rendu du congrès confédéral de la CGT de 1933. — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément