RAULIN Gaston

Né le 20 novembre 1881 à Sotteville-lès-Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) ; ajusteur aux chemins de fer de l’État ; syndicaliste révolutionnaire ; secrétaire de la section syndicale des ateliers des « Quatre mares » au Havre.

Ajusteur aux chemins de fer de l’État (dépôt du Havre puis de Sotteville), Gaston Raulin, syndicaliste révolutionnaire inscrit au Carnet B le 26 juin 1913, reconstitua en 1917 le syndicat des cheminots du Havre. Élu secrétaire, il demanda sa nomination aux ateliers de Sotteville, qu’il obtint en novembre 1917. Il vint grossir les rangs des minoritaires du syndicat.

Élu secrétaire de la section syndicale des ateliers des « Quatre mares » l’année suivante, il s’imposa comme l’un des lieutenants les plus intransigeants et les plus actifs de Maurice Gautier. Selon le préfet, il anima le Comité de la IIIe Internationale. Avec Gautier, il fut délégué au congrès de Laval du 14 au 17 mai 1919. L’année suivante, il participa activement aux grèves de février et de mai. Révoqué le 9 mai, il fut arrêté peu après. Il abandonna toute activité militante et obtint sa réintégration quelques années plus tard.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article7935, notice RAULIN Gaston, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 8 mars 2009.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13091. — Arch. Dép. Seine-Inférieure, 10 MP 1332, 1333. — La Dépêche de Rouen, passim. — Le Réveil ouvrier, passim. — J.-J. Doré, mémoire de maîtrise, op. cit..

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément