ROSSDEUTSCH Émile

Par Louis Botella

Mort le 27 février 1976 ; ouvrier professionnel puis maître-ouvrier ; secrétaire du syndicat FO des cheminots de Strasbourg (Bas-Rhin) ; secrétaire de l’Union Alsace- Lorraine (1952-1972).

Ouvrier professionnel puis maître-ouvrier au dépôt de Strasbourg, il fut membre en 1951 du comité technique national de la section nationale des Ouvriers des Dépôts, au titre de l’Alsace-Lorraine (AL).
En avril 1952 à Strasbourg, lors du congrès de l’Union Est/AL, il fut élu secrétaire de la branche AL de cette union et conserva ce mandat jusqu’à son départ à la retraite.
Secrétaire du syndicat de Strasbourg en 1955 et en 1958, Émile Rossdeutsch fut élu membre suppléant du conseil national par le congrès de Paris (18-19 avril 1961) au titre de l’Union Est. Il fut désigné comme membre titulaire du conseil national par le congrès de l’Union Est des 21 et 22 avril 1964.
Il fut responsable de la section des retraités de l’Union régionale de Strasbourg dès sa mise à la retraite et jusqu’à son décès. Il mourut le 27 février 1976, à la suite d’une maladie grave.
Son frère Georges Rossdeutsch fut membre du bureau du syndicat des cheminots FO d’Hausbergen (Bas-Rhin). Son père, également prénommé Georges, fut aussi cheminot.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article8276, notice ROSSDEUTSCH Émile par Louis Botella, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 19 janvier 2012.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Dép. Bas-Rhin, 544 D 152. — Arch. Fédération FO des Cheminots. — Le Rail syndicaliste, 1952-1970. — Notes de Marie-Louise Goergen et de Léon Strauss. — Louis Botella, FO chez les cheminots..., op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément