PACORET Antoine

Par Yves Lequin

Né le 13 décembre 1854 à Gevrier (commune de Cran-Gevrier) en Haute-Savoie, mort vers 1929 ; ouvrier typographe ; syndicaliste de la Loire ; socialiste.

Savoyard installé à Saint-Étienne, militant syndical, Antoine Pacoret participa, en 1889, à la création de la Bourse du Travail de Saint-Étienne, aux côtés de Jules Ledin, et devint son trésorier ; il conserva ce poste pendant une douzaine d’années, sous des secrétaires successifs ; en avril 1901, quand il fallut donner un successeur à Gilbert Cotte démissionnaire, c’est Pacoret qui fut choisi ; socialiste modéré, il fut préféré à Forissier, le candidat des syndicalistes révolutionnaires, et confirmé dans ses fonctions en septembre 1903, quand l’autre secrétaire, Ranvier, céda la place à Julien. Honnête homme, dévoué, il représentait à la Bourse l’élément réformiste, et, tout en assumant correctement ses fonctions, semble s’être tenu à l’écart, à partir de 1907-1908, des campagnes antimilitaristes auxquelles participèrent activement les autres dirigeants de la Bourse. Dirigeaient la Bourse avec lui en 1911 : Mongour D. et Peyrache J.-M. Voir Julien et Dumas Et.

Il se maria en 1915 mais n’eut pas d’enfants. Son frère était un syndicaliste actif de Haute-Savoie, responsable de la Bourse du Travail d’Annemasse.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article83987, notice PACORET Antoine par Yves Lequin, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 19 avril 2010.

Par Yves Lequin

SOURCES : Arch. Nat. F7/ 13 567. — Arch. Dép. Loire, 93 M 58. — Renseignements communiqués par sa famille en 2010.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément