Né le 23 juin 1889 à Londinières (Seine-Inférieure), mort le 5 juin 1982 au Havre (Seine-Maritime) ; docker ; syndicaliste et militant libertaire.

Fils d’un commerçant, Marius Aceste était docker du Havre (Seine-Inférieure).
Membre du groupe libertaire du Havre, Marius Aceste s’imposa comme l’un des « leaders » du syndicat autonome des dockers, après avoir purgé une peine de quarante jours de prison en avril et mai 1931 pour entrave à la liberté du travail lors de la grève de février-mars.
Influent et bon orateur, il fut choisi par la commission administrative pour assurer la liaison avec le syndicat unitaire, mais minoritaire de Rouen, dirigé par Victor Engler , lors des grèves de 1932.
Arrivé en deuxième position derrière Léon Carlier aux élections syndicales de 1933, Marius Aceste fut élu trésorier adjoint le 13 avril.
Partisan d’une entente avec les communistes, il se heurta à l’opposition de la majorité de l’organisation, au sein de laquelle son autorité ne cessa alors de décroître.
Marié au Havre en 1917 et en 1929, il mourut dans cette ville le 5 juin 1982.

SOURCES : Arch. Mun. Le Havre, 7 F 3. — Vérités, n° 4, avril 1933.

Version imprimable de cet article Version imprimable