TRIVALEU Gérard, Lucien, Paul

Par Louis Botella

Né le 16 juin 1943 à Tours (Indre-et-Loire) ; élève Exploitation puis cadre commercial ; membre du bureau puis secrétaire général de la commission nationale des jeunes de la Fédération FO des cheminots ; secrétaire général du syndicat des cheminots de Limoges et secrétaire général adjoint de l’Union régionale de Limoges (1972-1975) ; secrétaire général adjoint de l’Union régionale de Tours à partir de 1976- ; membre du bureau national de l’Union nationale des cadres, agents de maîtrise et techniciens (UNCMT) de 1973 à 1979.

Fils d’un cheminot et d’une mère au foyer (deux enfants), Gérard Trivaleu fut reçu, après l’obtention du BEPC, au concours d’élève Exploitation et admis à la SNCF le 1er octobre 1958 en gare de Tours. Il resta pendant plus d’une dizaine d’années dans l’arrondissement Exploitation de Tours. Après sa réussite à l’examen de contrôleur stagiaire des trains (agent de maîtrise), il fut nommé à Limoges (Haute-Vienne) en 1971. Au début de 1976, il revint à Tours où il effectua le restant de sa carrière. Il partit en retraite au grade de cadre commercial.
Il adhéra à Force ouvrière en 1966. En 1970, alors qu’il était facteur enregistrant intérimaire à Cormery (Indre-et-Loire), il devint membre de la commission nationale des jeunes de la Fédération. En 1972, contrôleur stagiaire à Limoges, il fut élu secrétaire général de cette commission. De 1972 à 1975, il assuma également les fonctions de secrétaire général du syndicat de Limoges et de secrétaire général adjoint de l’Union régionale de Limoges. Toujours en 1972, le bureau fédéral le désigna pour représenter Force ouvrière au sein de la commission des bibliothèques du comité central des activités sociales.
En juin 1973, il fut choisi par ses collègues pour siéger au bureau national de l’Union nationale des cadres, agents de maîtrise et techniciens (UNCMT) et fut élu à ce titre membre du conseil national de sa fédération. Ces deux mandats furent renouvelés en février 1976 pour une nouvelle période de trois ans.
Revenu à Tours en 1976, il fut élu membre du bureau du syndicat de Tours-Saint-Pierre-des Corps et reconduit dans cette fonction pendant plus de vingt ans. La même année, il devint secrétaire général adjoint de l’Union régionale de Tours. Il conserva cette fonction jusqu’au début des années 80.
Il représenta son syndicat au congrès confédéral de la CGT-FO en mai 1977 à Vichy (Allier). Pressenti à plusieurs reprises pour être secrétaire fédéral, il préféra assumer des responsabilités syndicales en province plutôt que de « monter » à Paris. À partir de la retraite, il fut membre du bureau de la section des retraités de son syndicat. Au plan interprofessionnel, il fut membre de la commission administrative de l’Union départementale interprofessionnelle FO d’Indre-et-Loire. À partir de 1990, il participa aux activités de la section de Tours de l’association Le Jardin du cheminot.
Marié puis divorcé, il est père de deux filles, l’une est secrétaire et l’autre vendeuse.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article9139, notice TRIVALEU Gérard, Lucien, Paul par Louis Botella, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 28 mars 2012.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Fédération FO des cheminots et Union régionale de Tours. — Le Rail syndicaliste, 1970-1976. —Informations transmises en avril 2003 par Gérard Trivaleu.

Version imprimable Signaler un complément