HALGRAIN Philibert

Par Jean Maitron, Claude Pennetier

Né le 8 juillet 1884 à Charolles (Saône-et-Loire), mort le 11 juillet 1958 à Chartres (Eure-et-Loir) ; correcteur d’imprimerie ; secrétaire de l’Union départementale CGT d’Eure-et-Loir.

Le nom de Philibert Halgrain apparaît pour la première fois à la conférence CGT de Clermont-Ferrand (23-25 juillet 1917). En 1919, il assurait le secrétariat du syndicat des typographes de Chartres et celui de l’Union départementale CGT, entouré de Ciroux (secrétaire adjoint de l’UD), G. Labatut (trésorier), Péchard (trésorier adjoint), Cure (bibliothécaire-archiviste). Halgrain prit part au congrès national de Lille (25-30 juin 1921) et resta à la CGT après la scission de décembre 1921. Voir E. Bouchereau*.

En 1925, il était toujours secrétaire et trésorier de l’Union départementale confédérée et il assista au congrès départemental du Loiret, le 6 mai 1928 à Orléans. Voir Labé Henri*.

Y a-t-il un rapport avec Halgrain du syndicat de l’Habillement de Chartres qui présenta le rapport de la commission de prévoyance au XIIIe congrès CGT de l’Habillement (Paris, 28-29 janvier 1923) ?

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article94568, notice HALGRAIN Philibert par Jean Maitron, Claude Pennetier, version mise en ligne le 2 novembre 2010, dernière modification le 2 novembre 2010.

Par Jean Maitron, Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Nat. F7/13000, F7/13583. — Le Travailleur d’Eure-et-Loir, 1919. — Le Populaire d’Eure-et-Loir et de l’Eure, 1921. — Le Peuple, 7 mai 1928. — L’Ouvrier de l’Habillement, août-septembre 1923. — État civil de Charolles.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément