BALESTRA Charles [BALESTRA Louis, Charles, Albert]

Par Jacques Girault

Né à Gênes (Italie), le 30 décembre 1878 ; employé de mairie à La Seyne (Var) ; militant à la Ligue des droits de l’Homme (LDH) ; militant communiste.

Charles Balestra vint en France avec ses parents en 1881. Typographe à Toulon (Var), il fut naturalisé le 14 avril 1906. Devenu employé à la mairie de La Seyne (Var), il était en 1919, le vice-président de la section locale de la Ligue des droits de l’Homme. Quand se créa la Fédération varoise de l’Association républicaine des anciens combattants (ARAC) au congrès de La Seyne, le 7 août 1921, il en devint le secrétaire. La police indiquait alors qu’il était communiste. Il fut élu membre du bureau de la Fédération communiste au congrès d’Hyères, le 12 mars 1922, délégué à la propagande pour la région seynoise. Six mois plus tard, il faisait partie du comité de rédaction du nouvel hebdomadaire communiste. Marié, il militait toujours à la Ligue des droits de l’Homme de 1923 et était signalé parmi les membres du Parti communiste en 1924.
Le conseil municipal de La Seyne, le 7 septembre 1921, lui consentit un prêt d’honneur pour qu’il achète les trousseaux de ses deux fils qui entraient à l’École normale d’instituteurs et à l’école d’horticulture d’Hyères. Toujours militant de la LDH et du Parti communiste en 1924, préposé à l’octroi, il fut licencié à la suite de la suppression de l’octroi à La Seyne (séance du conseil municipal de La Seyne du 13 février 1925).
Retraité, selon les listes électorales de La Seyne de 1934, il habitait le quartier des Gagets. Il ne figurait plus sur les listes électorales de 1938.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article97772, notice BALESTRA Charles [BALESTRA Louis, Charles, Albert] par Jacques Girault, version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 29 août 2019.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat. F7/13021, 13091. — Arch. Dép. Var, 4 M 45, 59 4 1 ; 12 M 2 4 ; 3 Z 2 9. — Arch. com. La Seyne. — Presse locale.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément